Accueil
Nos Bande Dessinées
Nos Mangas
Nos albums
Nos artbooks
Nos dédicaces
Nos dessins à nous :)
Nos sites préférés
Laissez-nous un message !
Nous contacter
Aidons nos librairies indépendantes

Publications BD
Publications Manga
  Administration
Titre : Auteur : Edition :

Séries par ordre alphabétique: -  A -  B -  C -  D -  F -  G -  H -  I -  J -  K -  L -  M -  N -  O -  P -  Q -  R -  S -  T -  U -  V -  Y - 

En rouge les commentaires de Lunch et en bleu ceux de Badelel.
Quartier lointain Jirô Taniguchi CASTERMAN

Série terminée - 2 tomes parus

Chronique du 20/03/11

Maman... À quoi pensais-tu au moment de rendre ton dernier soupir ? ...
J'étais en 2e année de collège quand papa a disparu. Il est parti subitement sans laisser de traces, on n'a jamais su pourquoi.
Aujourd'hui encore, personne ne peut dire où il se trouve...
... Ni même s'il est en vie, ou s'il est mort.


Quartier lointain, c'est un voyage dans le temps. C'est l'histoire de cet homme, Hiroshi Nakahara, qui revient un jour sur la tombe de sa mère, sans vraiment savoir pourquoi. Il a 48 ans, le même âge que sa mère lorsqu'elle mourut soudainement. Il s'est depuis toujours demandé si elle avait été heureuse, et il n'a jamais vraiment compris pourquoi son père avait quitté le domicile familial.
Alors qu'il prie devant sa tombe, il perd connaissance, probablement sous l'effet de l'alcool qu'il avait dans le sang... à son réveil, il est redevenu l'adolescent qu'il était à 14 ans. Rêve... ou réalité ?

Avec Quartier lointain, Jirô Taniguchi revisite un monde déjà dépeint dans Le journal de mon père. Mais cette fois il ajoute un élément fantastique à l'histoire. Un événement qui change au final pas mal de choses, car ce n'est plus l'homme d'âge mur qui retrace le passé, mais un esprit d'adulte dans un corps d'enfant qui revit son passé.
Un phénomène qui rend le personnage intéressant, et qui donne à l'enfant une certaine maturité. Ce qui a pour effet de modifier un peu le comportement qu'il aurait dû avoir à l'époque.

Le passé est-il quelque chose que l'on peut modifier. Qui n'a jamais pensé à cela, qui ne s'est pas dit au moins une fois dans sa vie " et si j'avais fait ça, qu'est-ce qu'il se serait passé ? Est-ce que ça aurait tout changé ? "
Le fait de draguer la belle Tomoko Nagasé au collège changerait-il son futur, aurait-il la même femme, et ses deux enfants ?
Serait-il capable de retenir son père, de l'empêcher de partir ? Et cela ferait-il vivre sa mère plus longtemps ?

Autant de dilemmes que devra affronter le personnage au cours de son aventure, moitié enquête, moitié introspection personnelle.
Car au cours de cette expérience, Hiroshi va comprendre des choses, faire le point avec son entourage et surtout avec lui-même.

Un récit sublimé par ces dessins toujours travaillés avec une grande finesse. Une marque de fabrique pour l'auteur. Regardez bien tous ces détails, ce jeu de tramage hors normes...

Réel ou imaginaire, ce n'est pas tant ce côté fantastique qui est important dans Quartier lointain, mais bien la réflexion que l'histoire amène. Et comment ne pas être charmé par cette œuvre émouvante de Jirô Taniguchi ?

Chronique du 19/03/11

Quartier Lointain se range aux côtés du Journal de mon père. Empreint de la même ambiance nostalgique, ils abordent la même thématique du retour au passé, du rapport à la famille, de la vie paisible et traditionnelle des petites villes japonaises par opposition à la vie stressante et chronométrée de citadin. Mais si Le journal de mon père aborde le sujet par la mémoire, Quartier Lointain prend le parti de l'événement fantastique, du voyage dans le temps.

Cet événement est comme un réveil dans le quotidien de ce quadragénaire devenu trop sérieux. A nouveau confronté aux sentiments adolescents, Hiroshi Nakahara s'accorde un retour aux sources, un moment propice à la réflexion sur sa vie familiale dans le passé aussi bien que dans le présent. L'opposition qui se crée entre ses responsabilités d'adulte et l'insouciance de la jeunesse l'amènent à revoir sa position par rapport à ses propres filles.

Mais là où se joue la vraie rupture avec Le journal de mon père, c'est dans cet élément fantastique de retour dans le passé qui créent des situations tout à fait cocasses. Sa manie de tout savoir avant qu'on le lui dise, cette tentation pour l'alcool (l'adulte est manifestement alcoolique) qui ne colle pas avec son corps adolescent, les remarques qu'il fait et qui ne correspondent pas à son âge, ses vues sur les femmes créent des situations burlesques.

On appréciera le final avec un clin d'œil au titre de l'œuvre.

Bref vous l'aurez compris, Quartier Lointain est l'un des meilleurs bouquins de Jirô Taniguchi, mais il est difficile à dissocier de l'autre œuvre maîtresse de l'auteur, Le journal de mon père, pourtant écrite 4 ans auparavant.

Roaarrr Challenge
- Prix des libraires 2003 (T1)
- Prix Japan Expo - Meilleure édition 2011

Voir les tomes de ce manga

Commenter ce manga
Voir les commentaires existants (4)




Nombre de tomes: 2