Accueil
Nos Bande Dessinées
Nos Mangas
Nos albums
Nos artbooks
Nos dédicaces
Nos dessins à nous :)
Nos sites préférés
Laissez-nous un message !
Nous contacter
Aidons nos librairies indépendantes

Publications BD
Publications Manga
  Administration
Titre : Auteur : Festival ou année :

Séries par ordre alphabétique: -  A -  B -  C -  D -  E -  F -  G -  H -  I -  J -  K -  L -  M -  N -  O -  P -  Q -  R -  S -  T -  U -  V -  W -  Y - 

En rouge les commentaires de Lunch et en bleu ceux de Badelel.
Eco Jérémie Almanza

9ème édition des Bulles en Hauts de Garonne - Bassens - 27 et 28 Mars 2010

À chaque festival son lot de découvertes. Et sur cette édition 2010 des Bulles de Haut de Garonne, c'était le coup de cœur pour l'album Eco, de Guillaume Bianco et Jérémie Almanza. Les illustrations fantastiques de l'auteur ont vite eu raison de notre porte-monnaie, et on s'est décidé à rencontrer le dessinateur en dédicace.

Le désavantage de ce genre d'acquisition à l'instinct, c'est qu'on a rarement le temps de lire l'album avant la rencontre. C'est donc le personnage principal que nous avons demandé, à savoir Eco, et avec le traditionnel pigeon.
Une lecture de l'histoire nous aurait permis de discuter un peu du scénario et des choix de Guillaume Bianco (à condition que le dessinateur eut été dans la confidence bien entendu), mais malheureusement ce ne fut pas le cas.
Cela nous a en revanche fait découvrir l'habileté de Jérémie Almanza.

Commenter cette dédicace

Eco

Elixirs Alberto Varanda

32ème festival d'Angoulême - Du 27 au 30 Janvier 2005

Nous avons fait la queue 8 heures pour obtenir cette dédicace ... et 8 heures, c'est très long ! Mais bon, avec quelques BD pour passer le temps, et des discutions avec les autres personnes de la file d'attente, on passait le temps agréablement.
Soleil nous rabâchait depuis 10 heures le matin que Varanda arrivait ... mais nous ne l'avons aperçu qu'à 17 heures le soir.
Bon, au final nous avons quand même eu nos dédicaces. Et pour faire dans mon habitude de demander des trucs un peu tordus : je lui ai fait dessiner Olkas, le dieu des ténèbres qui apparaît seulement sur la dernière page du livre, accompagné d'Alg, petite bestiole sympathique qui semble avoir un lien avec ce dieu maléfique ... vivement le prochain tome pour voir si j'ai visé juste :)

Petite anecdote: Alberto Varanda ressemble beaucoup au personnage principal d'Elixirs, j'ai trouvé ça marrant :)
Et un scoop : Il a déclaré qu'il dessinerait lui-même la suite de cette série !

Tiens... une erreur de parcours ! J'ai laissé Varanda me mettre sur la dédicace SANS PIGEON ! (bon en même temps, ma première dédicace-pigeon fut la suivante pour Varanda - la geste des chevaliers dragons pour info)

D'ailleurs, ce jour-là, Varanda des prédispositions pour tirer des têtes bizarres, parce qu'il fallait voir la tronche de 10m de long quand Jérôme lui a demandé une confrontation entre ces deux persos... sachant qu'il n'avait encore dessiné Olkas qu'une seule fois, à la fin de l'album.
Ca me rappelle ma première dédicace de Paradis Perdu alors que les premières pages venaient toujours de paraître sur Lanfeust Mag ^^

Commenter cette dédicace

Elixirs

36ème festival d'Angoulême - Du 29 janvier au 01 février 2009

J'avais un souvenir plutôt particulier de ma dernière rencontre avec Alberto Varanda. J'avais eu le courage de l'attendre huit longues heures, mais aussi l'agréable souvenir d'une file où on avait appris à connaître quelques personnes sympathiques.

Cette fois c'était vraiment différent. Et avec Angélique c'est un Alberto Varanda métamorphosé qu'on a découvert. S'il avait déjà mis fin à la rumeur persistante qui disait qu'il ne faisait que des tomes 1 avec la sortie du second volet d'Elixirs, il a cette fois fait taire celle qui parlait d'un rythme de parution très lent (mais peut-être pas autant que d'autres auteurs très prisés et dont le travail se fait souvent attendre plusieurs années).
En effet, il travaille actuellement sur le tome 3 d'Elixirs bien entendu qui devrait paraître en mars 2010, mais il est surtout un projet bien plus personnel puisqu'il en est aussi le scénariste : "Petit Pierrot". Vous pouvez par ailleurs voir un petit aperçu de cet album dont deux tomes devraient sortir courant 2009 sur son blog.
Et puis il y a aussi son projet d'illustration d'un roman de Dracula (tirage très limité qui coutera très cher) et les couvertures des princes d'Ambre en collaboration avec Gallimard. Là aussi vous pouvez découvrir une partie de son travail sur son blog, et je vous préviens, c'est vraiment magnifique !

Revenons à la dédicace : il s'agit du sorcier Tamarzün, un invocateur en fait, dont le design me plaît bien. Je me disais que la mise en scène de quelques petits Loubres dans une représentation théâtrale dont ils ont le secret faisait peut-être beaucoup dans un festival comme celui-ci où Alberto Varanda n'a pas le temps de rentrer trop dans des dessins compliqués à cause du nombre important de personnes qui attendent de le rencontrer.

En tout cas c'était un véritable plaisir que de parler un peu avec lui, les cheveux longs en plus et la déprime en moins par rapport à la dernière fois que nous nous sommes vus. Et ce n'est pas Angélique qui va me contredire :)

Cette rencontre était plutôt sympa, nous avons retrouvé un Alberto Varanda motivé et plein de dynamisme. Ma dernière rencontre avec lui, pour le 2B de Paradis Perdu avait été très abrupte, rien à voir avec celle-ci. On a papoté super longtemps, et on voyait que discuter avec les gens de ses projets en cours l'intéressait.

Il sort apparemment de 6 ans de déprime pendant lesquels il n'arrivait pas à avancer sur son boulot, ni à se motiver.
Son nouveau projet, Petit Pierrot (clin d'oeil) semble l'avoir requinqué. Il a l'air d'être vraiment à fond dans sa nouvelle série, et son engouement fait plaisir à voir. Au moins on est certain qu'il va se faire plaisir.
Malgré un style très différent de ce que propose habituellement Soleil, cet album sera édité chez eux. Même si l'éditeur a certainement une autre idée derrière la tête en ajoutant cette série à son catalogue, j'aime beaucoup l'idée de le diversifier à ce point. On peut remercier Alberto Varanda d'avoir peut-être initié quelque chose...

Autre nouveauté à venir qui donne envie, c'est son travail sur le Dracula de Bram Stocker qui devrait donner une édition illustrée du roman avec couverture cloutée et tout et tout en édition limitée. Varanda l'a dit lui-même : ça va coûter la peau des fesses. N'empêche que j'aimerais bien en voir une. Juste en voir une.

Et sinon, il m'a proposé de faire faire un speech sur les pigeons par Scotch Arleston... Quand je lui ai fait remarqué qu'il m'avait dit la même chose avec Ange pour La Geste, il est tombé des nues... il ne se rappelait pas avoir déjà fait un pigeon en dédicace. Il en a pourtant fait 2. Et même c'est notre première rencontre qui a initié la folie du pigeon...

Commenter cette dédicace
Voir les commentaires existants (2)


Elixirs

Elle Fanny Montgermont

Quai des bulles - Saint Malo - 28,29 et 30 Octobre 2005

Cette bande dessinée magnifique me laisse un agréable souvenir, malheureusement la rencontre avec l'auteur était un peu moins sympathique. Non pas que Fanny Montgermont soit asociale, mais une grande fatigue se lisait sur son visage, et la conversation, du coup, en pâtissait. D'ailleurs, la dédicace également n'est pas du niveau auquel on pouvait s'attendre....
Faut dire que chez PAQUET, c'était du non-stop !

Mon regret sur cette dédicace, c'est le menton de Michelle qui fait très masculin alors que sa principale caractéristique, c'est justement un visage très angélique. Elle reste néanmoins très sympa, notamment sur la mise en couleur... Pour avoir une idée du niveau réel du dessin de Fanny Montgermont (et du scénario, on ne peut pas dire que les dédicaces aident beaucoup de ce côté-là), je ne peux que vous encourager à lire la BD !

Commenter cette dédicace

Elle

En chienneté Bast

Librairie Album - Bordeaux - 19 janvier 2013

Bast venait tout juste de sortir son livre En chienneté qu'il était déjà invité pour une session dédicaces à la librairie Album... un petit échauffement pour lui avant de partir pour Angoulême.

Je n'avais pas encore lu l'album au moment de cette rencontre. Je lui ai juste témoigné de mon grand attrait pour la BD, qui parlait de la prison de Gradignan, dans laquelle travaille mon beau frère en tant que surveillant. Aucune chance d'y voir sa trombine en revanche, il n'y était pas encore lorsque Bast sévissait dans ses ateliers BD auprès des jeunes détenus (bâtiment des mineurs).

Au départ, il s'occupait de ces ateliers sans penser un seul instant à en faire une bande dessinée. À force d'en parler autour de lui, avec ses proches, on lui a dit « Mais t'es dessinateur ! C'est intéressant ce que tu dis : raconte ! »
Ce n'est qu'à ce moment-là qu'il s'est dit qu'il y avait quelque chose à faire. Il a commencé à prendre des notes et à poser quelques questions dans ses derniers ateliers : les journées types d'un détenu, etc.
Pourtant, il aura mis un peu plus de 5 ans pour écrire son histoire, le temps de trouver comment agencer le fond et la forme... et une conclusion qui le satisfasse. En attendant il bossait sur d'autres livres, reprenant de temps en temps le travail sur En chienneté quand l'inspiration lui venait.

Le cadre de la rencontre était plutôt rigolo... j'avais ma fille et elle était très curieuse de tout, en particulier les peluches One Piece et Angry Bird (mais aussi un Chewbacca qui vociférait). Du coup j'étais autant concentré sur le dessin de Bast que sur la petite qui courait dans tous les sens. Elle touchait à tout (mais pas trop aux BD, on l'a bien éduquée) et amusait tout le monde... heureusement qu'elle était sage ^^
Le jour du papa pour Bast c'est le lundi. Chez eux ils font des gâteaux. C'est une bonne idée ça les gâteaux, je me le note pour plus tard :)

Sur la dédicace, l'un des nombreux jeunes détenus qu'à croisé Bast durant ses ateliers.
Je note au passage que si le portrait diffère, il recycle le même texte sur ses dessins. J'ai croisé son double il n'y a pas si longtemps, chez Mo' :)

Commenter cette dédicace

En chienneté

En mer Drew Weing

39ème festival d'Angoulême - Du 26 au 29 janvier 2012

Lorsque nous sommes arrivés sur le festival d'Angoulême, nous avions déjà entendu parler de En mer, mais nous ne l'avions pas encore eu en main.
David nous avait apporté son exemplaire : un livre tout petit ressemblant à un carnet de voyage. Format surprenant mais dont l'aspect m'a mis, je ne sais pourquoi, de suite à l'aise. J'ai d'ailleurs mis un moment avant de l'ouvrir : j'admirais la couverture, sa rigidité et ses lettres d'or sur fond marin.
Les gravures pleines de poésie que l'album contenait (et les propos plutôt convaincants de David) ont fini par me convaincre que je devais absolument lire En mer. Chose que je ne regrette d'ailleurs pas le moins du monde.

Drew Weing était présent sur le stand des éditions Çà et là, je n'ai donc pas raté l'occasion de ramener l'album, et qui plus est de nous le faire dédicacer par l'auteur.
Il avait l'air tout timide derrière son bureau, il n'y avait pas grand monde non plus pour lui demander un dessin. Pourtant, quel talent ! Ses gravures sont vraiment magnifiques et, comble du luxe, il avait apporté ses originaux : mêmes cases et même format que dans l'album. Un travail long de 5 ans étalé devant mes yeux ébahis, et moi qui ne voulait pas trop en voir de peur de me couper tout suspense à la lecture...

Merci à David pour ce précieux conseil de lecture.
Merci à Drew Weing pour ce petit moment de partage et cette dédicace de l'un des amis marins de notre héros et poète.

Commenter cette dédicace

En mer

En orbite de Pluton Éric Liberge

6ème édition des Bulles en Hauts de Garonne - Cenon - 24 et 26 Mars 2007

En réalisant ma seconde dédicace des Corsaires d'Alcibiade, j'ai vu qu'Éric Liberge vendait quelques exemplaires qu'il lui restait d'un portfolio qu'il avait réalisé il y avait quelques temps déjà, alors qu'il travaillait sur Mardi-Gras Descendres.

C'est une histoire courte en 4 planches mettant en scène les héros de la bande-dessinée pour une nuit de saint-sylvestre.



J'ai pas résisté, je l'ai acheté :)

Et Eric y a instantanément apposé sa marque d'une dédicace du héro Tourterelle ^^

Commenter cette dédicace

En orbite de Pluton

En silence Audrey Spiry

40ème festival d'Angoulême - Du 31 janvier au 3 février 2013

Il est encore jeudi matin, le festival d'Angoulême est encore bien loin de son affluence fleuve du week-end et peu d'auteurs sont déjà derrière leur table pour dessiner. C'est pourtant le cas d'Audrey Spiry, presque phénomène de foire sur le stand Casterman : au-dessus d'elle, sans qu'elle ne puisse profiter du spectacle, un grand écran projette ses dédicaces en direct.
Si peu de monde courtisait un dessin au début de la journée, nul doute que l'écran lui aura fait une belle publicité pour la suite, tant sa technique pour le moins atypique captive : de feutre en feutre (des Posca pour être tout à fait exact, une bonne soixantaine étalés devant elle), elle applique ses aplats de couleur directe en couches successives sur son dessin. Là comme ça, ça s'apparente plus à de la démonstration (mais waouh quand même), mais pour son livre elle superposait sur Photoshop jusqu'à 300 couches de la même façon. Elle garde tout et ne jette rien, pas même ses erreurs...

Une approche plutôt expérimentale du dessin donc, et elle remercie beaucoup Casterman de lui avoir laissé cette liberté. Elle pensait au départ dessiner son album En silence en 6 mois et elle a mis 2 ans et demi... L'éditeur lui demandait simplement de présenter ses travaux tous les semestres mais ne lui a jamais mis la pression.
Au final elle est plutôt heureuse d'avoir été retenu dans la liste finale du Grand Prix de la Critique ACBD, même si elle ne s'attendait pas à être lauréate. En revanche, elle était un peu déçue de ne pas avoir retenu l'attention de la sélection angoumoisine...

Elle travaille dorénavant sur deux nouveaux projets, dont un sur l'Afrique qui se passera en Tanzanie. Elle n'a pas trop développé le sujet du second, a priori plus complexe et pas totalement concret.

Et pour concrétiser notre rencontre, je repars avec un joli dessin de la petite Léna, l'insouciante blondinette. Ah ces enfants !

Commenter cette dédicace

En silence

Enfant de l'orage (L') Didier Poli

33ème festival d'Angoulême - Du 26 au 29 Janvier 2006

Voilà un auteur que je souhaitais tout particulièrement rencontrer, et pour le prix d'un, j'en ai eu deux, puisque Didier Poli était accompagné de Manuel Bichebois, son scénariste.
Ces deux personnages sont très sympathiques, en atteste le temps qu'ils ont pris à me faire la dédicace ... non, les deux dédicaces, sur la même bande dessinée :)

Celle-ci est celle de Didier Poli. Pour moi, le personnage le plus charismatique est celui du Magister Fïnrhas ... peut être parce que j'aime bien les méchants ? Toujours est-il que la dédicace est superbe, et Didier Poli n'a pas hésité à la travailler un peu plus longuement en rajoutant tout une foule de petits détails. Ca fait plaisir de voir quelqu'un qui prends du plaisir à dessiner comme ça :)

Commenter cette dédicace

Enfant de l'orage (L')

Enfant de l'orage (L') Manuel Bichebois

33ème festival d'Angoulême - Du 26 au 29 Janvier 2006

Comme je le disais sur la dédicace de Didier Poli, une fois cette première terminée, il passa la bande dessinée à son collègue. Je pensais qu'il allait mettre un petit texte, mais non, il prends le bouquin par la fin, trouve une autre page vierge et commence à me dessiner le medecin, Dalün.
Je me retrouve donc avec deux dédicaces sur le même tome, et remercie vraiment les auteurs pour leur accueil et cet agréable moment.
Et puis, il se débrouille un peu le Manu ^^ :)

Commenter cette dédicace

Enfant de l'orage (L')

Épée d'Ardenois (L') Étienne Willem

38ème festival d'Angoulême - Du 27 au 30 janvier 2011

Nous avons eu la chance de rencontrer l'auteur du très réussi album L'épée d'Ardenois à Angoulême, sur un stand Paquet très abordable comme toujours.
Étienne Willem, un garçon à la barbe aussi fournie que moi, aux lunettes rondes et la bonne humeur communicative, a même posé pour nous en compagnie de notre ami Julien, lui aussi présent pour l'occasion.


Bien entendu, on a évoqué avec lui les très grandes similitudes avec le Robin des bois de Walt Disney, qui a non seulement porté notre enfance mais qui a aussi suscité pleins de bons souvenirs à la lecture de cet album.
Étienne Willem revendique le fait qu'il ne s'est pas inspiré de la série de Disney, mais plutôt qu'ils ont eu la même source d'inspiration, et notamment l'anthropomorphisme qui permettait de mélanger les époques et les costumes sans qu'on lui fasse des reproches du genre « c'était pas comme ça ! ». Bref, une question de facilité pour pas se prendre la tête.
Nous, évidemment, ça nous rappelle quand même le Robin des Bois de Walt Disney... mais on s'en plaint pas, on a adoré ^^

Au moment de la dédicace, le tome 2 de L'épée d'Ardenois était terminé, mais le coloriste Suisse avait encore fort à faire et surtout, vu qu'il était encore en vadrouille (Taiwan en l'occurrence), il prenait un peu de retard. Il faut dire que la date de sortie a été repoussée depuis de nombreuses fois (initialement prévu en mars 2011) et que pour l'heure, nous sommes début septembre et toujours pas de T2 !
À noter que la série est prévue en 4 tomes, qu'elle est déjà écrite dans son intégralité, mais que l'auteur ne ferme pas les portes pour une éventuelle suite.

En attendant, les amateurs d'Étienne Willem peuvent toujours se rabattre sur le 3ème opus de Vieille Bruyère et Bas de Soie, paru cet été chez Paquet !

C'est donc avec un Étienne Willem débordant d'humour comme je l'aime qui nous a gentiment dessiné le personnage de La Fouine, envoyant un pigeon messager.
Merci Étienne !

Commenter cette dédicace

Ãpée d'Ardenois (L')

Esquisses Massimiliano Frezzato

33ème festival d'Angoulême - Du 26 au 29 Janvier 2006

Vous connaissez Frezzato ? C'est un personnage très particulier. Ses dessins sont vraiment exceptionnels, mais en dédicace, il s'amuse. Alors moi aussi je me suis amusé: voilà en dédicace un auto-portrait ^^
Ressemblant non ? :P

o_O
Et en plus elle est sympa... mais dans un style TREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES différent !

Au fait... on a dit que Frezzato était complètement allumé ?

Commenter cette dédicace

Esquisses