Accueil
Nos Bande Dessinées
Nos Mangas
Nos albums
Nos artbooks
Nos dédicaces
Nos dessins à nous :)
Nos sites préférés
Laissez-nous un message !
Nous contacter
Aidons nos librairies indépendantes

Publications BD
Publications Manga
  Administration
Titre : Auteur : Edition :

Séries par ordre alphabétique :
1 -  3 -  A -  B -  C -  D -  E -  F -  G -  H -  I -  J -  K -  L -  M -  N -  O -  P -  Q -  R -  S -  T -  U -  V -  W -  Y -  Z - 

En rouge les commentaires de Lunch et en bleu ceux de Badelel.
Souvenirs de Mamette (Les) Nob (s)(d) GLÉNAT

Tome 1 : "La vie aux champs"

Chronique du 04/03/10

Marinette est amenée par sa mère à la ferme de Pépé et Mémé. Elle devra y rester quelques temps et découvrir les joies de la campagne.
Les premières expériences ne sont pas forcément joyeuses, mais de jour en jour, Marinette prend le goût de cette vie aux champs, elle découvre et elle apprend !

Cet album résume l'enfance de Mamette, notre grand-mère préférée, toujours mise en scène par son "papa" Nob. Étant donné son tempérament dans Mamette, on se doutait bien qu'on ne s'ennuierait pas en lisant "les souvenirs de Mamette".

Ce premier tome aborde son arrivée chez les vieux, et ses rapports avec eux. Au début, c'est difficile, il y a l'appréhension du lieu, l'absence des parents, la confrontation avec les inconnus et le travail à la ferme. Mais Marinette oublie bien vite tous ces soucis et ne voit rapidement plus le temps passer.
Elle se fait d'ailleurs une grande amie : Biquette, sa chèvre préférée, qui ne la quitte pas d'une semelle :)

Il y a aussi ce personnage de "Tatan Suzon" qui rajoute un peu de profondeur sentimentale à la narration. Elle est toujours très dure avec Marinette, la fille de sa sœur. Mais c'est pour mieux cacher sa haine pour celle-ci de lui avoir pris l'amour de sa vie...

J'avoue que j'ai beaucoup plus accroché aux Souvenirs de Mamette, qu'aux récits de la grand-mère qu'elle est devenue. Le format du livre, plus petit, plus intimiste. La narration plus contemplative. La rondeur du personnage de Marinette et la bonne humeur qui se dégage de tous les protagonistes. Les dessins bien plus colorés et vivants...

Y'a pas à dire, vivement le tome 2 !

Chronique du 04/03/10

J'attendais depuis longtemps l'arrivée de la jeunesse de Mamette, cette petite mamie attendrissante pour laquelle j'ai craqué dès la première page du premier album. Nob nous avait déjà laissé entre-apercevoir quelques extraits de ses jeunes années, principalement ses aventures avec celui qui deviendrait plus tard son mari.

Les souvenirs de Mamette offre à la petite fille un caractère bien trempé, une histoire et un passé qu'on ne lui soupçonnait pas. Comment s'est-elle liée à cette chevrette qui l'accompagnait toujours, quelle était sa vie à la campagne, comment est-elle tout simplement arrivée là (car non, Mamette n'est pas née à la campagne), et tout simplement : comment l'appelait-on quand elle ne s'appelait pas encore Mamette (son nom de mamie), comment était son entourage ?

Bref, autant de réponses champêtres pour ce personnage toujours aussi frais et pourtant différent.

J'apprécie en bonus le format de la BD, peu encombrant mais suffisamment lisible.

Roaarrr Challenge
- Prix Ligue de l'enseignement pour le jeune public - BD Boom 2010


Commenter cette BD

Tome 1 : \\"La vie aux champs\\"

Année d'édition
2009

Tome 2 : " Le chemin des écoliers "

Chronique du 08/12/11

Le séjour de Marinette à la campagne avait tout du parfum des vacances et de l'été. Mais alors que le temps passait, sa mère ne revenait pas la chercher.
Son père le disait bien souvent : sa mère ne tenait jamais ses promesses. Tatan Suzon tenait d'ailleurs à peu près le même discours... Jeanne fit savoir à sa fille par une lettre qu'elle ne pourrait pas la reprendre tout de suite, que la situation était compliquée, notamment avec son papa. La rentrée des classe se ferait donc loin de la ville... loin de sa famille.

Se plonger dans la lecture des Souvenirs de Mamette, c'est un peu comme se perdre dans un grenier. On ne cherche rien de particulier mais tout un tas de souvenirs refont alors surface, ravivant à nos mémoires des choses qu'on avait oubliées.
Ce séjour à la campagne raconte une partie de l'enfance de Mamette mais il se fait également l'écho de nos vacances à nous, lorsque nous étions jeunes et cons, qu'on rechignait à la moindre tâche qu'on nous donnait et qu'on ne comprenait pas forcément les adultes... bah quoi, vous avez bien du vivre ça aussi non ?

« " L'oisiveté est mère de tous les vices. "
En d'autres termes, seul le travail peut vous apporter une vie honorable.
LE TRAVAIL ! Voilà la seule chose que vous devrez avoir en tête toute votre scolarité pour avoir une chance de devenir une personne respectable !
Sortez vos cahiers. En silence.
Écrivez sur la première page...
... " Je serai un élève docile, studieux et travailleur. "
Je... serai...
... un élève... docile...
... studieux et...
J'ai l'impression que notre petite nouvelle n'est pas très adroite avec sa plume.
Pour vous faire la main, Mademoiselle, vous m'écrirez cette morale 100 fois pour demain.
Passons à l'arithmétique. »


Ces souvenirs là ont le parfum des années 30. Nob y met en scène la vie dans les champs, mais il n'oublie pas d'évoquer l'école. Et qui dit école des années 30 dit aussi rapport à l'école d'aujourd'hui. Il y a un gouffre entre les méthodes d'éducation :
Que sont devenus les cours de savoir-vivre ? C'est à peine si nous avons eu droit à de l'éducation civique.
Où est passée l'autorité des professeurs ? J'ai connu les lignes, mais elles étaient surtout données par les parents, et puis rien d'assommant et surtout pas par paquets de 100 comme ça !
Et encore, moi l'école c'était il y a 20 ans, et je suis bien certain qu'aujourd'hui c'est encore bien différent. Quand je pense que les instituteurs n'ont plus le droit de rien faire contre l'arrogance de certains enfants ça me désole un peu. Mais je m'égare, là n'est pas le sujet.

« _ Marinette, tu penseras à nourrir les poules ?
_ Mais j'ai des devoirs ! »
« _ M'arrangerait ben qu't'ailles donner un coup d'balai dans l'étable !
_ Oui, mais vite ! J'ai des devoirs ! »
« _ Dépêche-toi de venir mettre la table !
Oui, mais mes devoirs ? »
« J'ai besoin d'eau pour la vaisselle !
_ Oui, mais... »
« Au fait, tu as pensé à faire tes devoirs ? »


Le second volet de cette saga nous aide à comprendre comment la jeune fille de 9 ans va petit à petit devenir une jeune adolescente, et plus tard la grand-mère qu'on connait. On discerne ses premières amourettes de jeunesse au gré de ses vagabondages (Mademoiselle fait l'école buissonnière, et comme le dit l'institutrice : les chiens ne font pas des chats ! ^^). On voit bien qu'elle apprend de la vie à la ferme. On lui inculque des valeurs qui feront d'elle une femme.

C'est un album un peu moins coloré que le premier tome, l'automne approchant. Il n'en demeure pas moins une très bonne suite, et on attend le prochain avec enthousiasme.
Notons que nous ne sommes pas les seuls, puisque Les souvenirs de Mamette T2 fait partie de la sélection jeunesse pour le festival d'Angoulême 2012. Et je pense que ce serait une juste récompense pour cette série que d'en ressortir primée.




Commenter cette BD
Voir les commentaires existants (2)


Tome 2 : \\" Le chemin des écoliers \\"

Année d'édition
2011