Accueil
Nos Bande Dessinées
Nos Mangas
Nos albums
Nos artbooks
Nos dédicaces
Nos dessins à nous :)
Nos sites préférés
Laissez-nous un message !
Nous contacter
Aidons nos librairies indépendantes

Publications BD
Publications Manga
  Administration
Titre : Auteur : Edition :

Séries par ordre alphabétique :
1 -  3 -  A -  B -  C -  D -  E -  F -  G -  H -  I -  J -  K -  L -  M -  N -  O -  P -  Q -  R -  S -  T -  U -  V -  W -  Y -  Z - 

En rouge les commentaires de Lunch et en bleu ceux de Badelel.
Garance Séverine Gauthier (s), Thomas Labourot (d), Christian Lerolle (c) DELCOURT

Garance

Chronique du 10/07/11

Garance, c'est le prénom d'une jolie fillette débordante d'énergie. Comme tous les étés qu'il passe au bord de la mer, Léopold est ravi de revoir sa meilleure amie, dont il est secrètement amoureux. Ensemble, ils rient et s'amusent comme des fous.
L'an passé, Garance avait dit à Léopold qu'elle était capable de marcher sur l'eau. Ce dernier ne l'avait pas cru. Aujourd'hui, elle s'apprête à lui révéler son plus grand secret : son père est un géant et il habite sur une île lointaine au milieu de la mer. C'est de lui qu'elle tient ce don...

Les albums jeunesse cachent parfois de vraies perles. Garance fait partie de ceux-là. Les deux enfants-héros de l'histoire témoignent d'une très grande complicité. Ils nous font sourire et nous émeuvent.
Mais la grande force de cet album, c'est vraiment cette dualité qui s'en dégage. De part les protagonistes mais aussi de part le sens de lecture. Le lecteur navigue entre deux eaux, entre la raison et l'évasion, entre le rêve et la réalité. Quand ces deux enfants s'éloignent de la rive avec ce bateau, on a envie de les retenir et pourtant, on fait partie du voyage. Ils nous transportent !
Et puis il y a ces petits clins d'œils aussi. Y a t-il un peu de l'homme Bonsaï dans ce géant ?

Garance, c'est un album tout en finesse et tout en poésie. L'histoire est émouvante, belle et triste à la fois. C'est beau et c'est magique. Le thème de la mort est présent mais traité tout en légèreté.
Une légèreté qui se ressent au travers des planches où les mots s'effacent au profit des images qui, bien souvent, parlent d'elles-même.
Le dessin est sublime, fin et parfaitement mis en valeur par une colorisation qui sent bon l'aquarelle. Les traits de construction, laissés apparents çà et là, agrémentent ce rendu agréable.

Souvenir d'enfance, parfum de rêve et d'aventure... Garance, c'est un peu tout ça.

Chronique du 10/07/11

J’ai voulu découvrir Garance après la lecture de Mon arbre des mêmes auteurs. J’espérais y retrouver ces sensations de poésie nostalgique et je n’ai pas été déçue.

Garance contient les mêmes éléments scénaristiques que l’ouvrage précédemment cité : de la poésie, de l’imaginaire, de la tristesse et de l’espoir. Comme dans Mon Arbre, l’histoire est celle d’un enfant, mais elle se clôture bien des années plus tard, quand le protagoniste est adulte.
Garance a pourtant sa part d’originalité qui le détache de Mon arbre. On reste suspendu au récit tout au long de cette courte lecture, inquiet pour nos héros et pour la symbolique que l’auteure aura voulu y mettre. C’est finalement un livre tout en finesse et en poésie, dont le final révèle une grande candeur.

Pour le graphisme, Séverine Gauthier s’est à nouveau entourée des mêmes collaborateurs, et il faut avouer que c’est une réussite.
Au dessin, Thomas Labourot livre un crayonné simple et tendre. Ses lignes vives sont à la fois dynamiques et pleines des rondeurs de l’enfance.
A la couleur, Christian Lerolle séduit avec ses teintes pastelles qui soulignent l’aspect nostalgique du récit. J’ai été réellement surprise d’apprendre qu’il s’agissait d’un travail sous photoshop tant le rendu semble révéler le coup de pinceau à l’aquarelle ou à la gouache diluée.

Bref, un scénario plein de charme servi à merveille par un univers graphique plus que séduisant.


Commenter cette BD

Garance

Année d'édition
2010